Wakefield Quebec tourism

Boulangerie de Wakefield/rapport de la MAPAQ

mouse_in_bread
Une boulangerie au nord de Gatineau a dû être fermée une deuxième fois en deux ans par des inspecteurs en salubrité alimentaire à cause de l’état lamentable des lieux.
La boulangerie The Old Wakefield Bakery portait bien son nom le 24 avril 2012 quand deux inspecteurs ont visité le commerce du 813, chemin de la Rivière, à Wakefield, située à une trentaine de minutes au nord de Gatineau.
La vétusté des lieux était frappante. Et de toute évidence, un grand ménage des lieux n’avait pas été fait depuis longtemps, de sorte que la vermine foisonnait un peu partout.
C’est pour ces raisons que les inspecteurs ont imposé la fermeture des lieux, le temps de remettre un peu d’ordre. Puis, le 20 juin dernier, un juge a finalement imposé une amende de 6000 $ pour la malpropreté généralisée des lieux. Il s’agit d’une des amendes les plus élevées au Québec en 2014 pour ce type d’infrac-tion. Le juge a ajouté une peine de 250 $ pour la présence de vermine.
Larves et excréments
La boulangerie représentait un risque élevé pour la santé des consommateurs.
Les bestioles indésirables étaient nombreuses. L’histoire ne dit pas à quoi goûtaient les pâtisseries au pavot, mais les inspecteurs ont constaté la présence de larves vivantes dans une chaudière remplie de graines de pavot.
On a aussi remarqué des crottes partout, dont «une couche d’excréments» dans les interstices des couvercles de chaudières.
Les problèmes de vermine semblent être rapidement revenus puisque le commerçant a été visité trois mois plus tard et une nouvelle amende de 500 $ lui a été imposée.
Malpropreté généralisée
Pour le reste, The Old Wakefield Bakery était dans un état avancé de malpropreté. Dans la chambre froide, des briques soutenant l’évaporateur du climatiseur étaient couvertes de moisissures floconneuses.
Dans l’aire principale, le plafond et les murs étaient maculés de substances brunies.
Et on a constaté «une accumulation de gras stagnant et de matière organique vieillie sur la friteuse à beignes», écrivent les inspecteurs.
Pas la première fois
C’était la seconde fois en deux ans que The Old Wakefield Bakery devait fermer son commerce pour un problème d’insalubrité potentiellement dangereux pour la santé de ses clients. Une ordonnance de fermeture avait aussi été imposée le 9 avril 2010.
Il s’agit de la sixième amende du commerce depuis 15 ans. L’entreprise en a reçu trois pour des problèmes de salubrité et autant pour la présence de rongeurs.
Le commerce n’a été visité que 20 fois durant cette période, ce qui est bien inférieur à la moyenne des commerçants à problèmes. Ceux-ci sont généralement visités trois ou quatre fois par an alors que ceux respectant les règles ne voient souvent les inspecteurs qu’une fois tous les trois ans.
La propriétaire, Jennifer Nesbitt, n’a pas rappelé Le Journal pour s’expliquer.
►Il a fallu attendre plus de deux ans après la visite des inspecteurs avant qu’un juge entende la cause et rende sa sentence. Les détails de ces jugements ont ensuite été obtenus après avoir fait une demande d’accès à l’information.Source:
http://m.journaldemontreal.com/2014/09/19/des-larves-dans-le-pavot

Leave a reply